Social Selling Vente cosmétiques Femme Chaise

Le social selling bouleverse le e-commerce

Si la crise de la COVID-19 à impactée la société elle a aussi ouvert de nouvelles opportunités. En effet, en 2020, le social selling est une tendance qui a particulièrement bien marché. Il faut dire que dans une société où la pandémie de la COVID-19 a paralysé l’ensemble des commerces physiques, il a fallu dénicher les opportunités du digital. Parmi ces dernières, le social selling a fait ses preuves. Si cet outil marketing n’est pas nouveau, il prend désormais de l’ampleur en s’inscrivant comme le futur de l’e-commerce. 

Le social selling sur le devant de la scène

Quand on parle de social selling ou de vente sociale, on parle d’une technique marketing qui a pour but d’utiliser les réseaux sociaux dans l’ensemble de son processus de vente. Le social selling touche tous les réseaux sociaux. Il peut se faire aussi bien sur Linkedin, sur Twitter, sur Instagram ou sur Facebook. Cette notion marketing a vu le jour en 2009. Elle a ensuite été démocratisée par Linkedin qui avec son offre Sales Solutions permet d’utiliser les utilisateurs des réseaux pour en faire une force de vente. 

Durant la crise de la COVID-19, le social selling a permis aux entreprises de maintenir une certaine continuité dans leur activités. Ainsi, le contexte s’est porté particulièrement propice quant à la mise en place d’une stratégie de social selling. Dans le même temps, si auparavant le contexte n’était pas encore assez mure il l’est devenu davantage. Cela a été possible grâce à l’arrivée de marques pure player qui se sont uniquement développées en ligne avec pour seul canal de vente la vente en ligne.

Par ailleurs, la maturité de social selling se montre de nouveau. En effet, on assiste à la création d’outils de la part des réseaux sociaux. Désormais Pinterest met en avant les commerçants sur son feed. De son côté, Instagram a pris un tournant sans conteste vers le commerce. Alors, si il y a quelques années les réseaux sociaux servent uniquement à partager ses photos de vacances désormais, il s’agit d’une opportunité pour vendre qui est non négligeable. 

réseaux sociaux instagram vente
Les réseaux sociaux sont aussi utiles pour vendre

Un outil qui inverse le processus de vente en ligne

Si le social selling a bouleversé l’usage des réseaux sociaux, il a également bouleversé les étapes du processus de vente. En effet, traditionnellement quand les marques se tournent vers leurs clients pour vendre en ligne elles le font avec des étapes bien définies. Tout d’abord, elle s’adressait à ce dernier, lui apporte les informations nécessaires afin de conclure par un achat. En suivant, les marques essayent de garder du lien avec les consommateurs en établissant une relation de confiance. L’objectif est bien entendu que les clients consomment à nouveau.

Avec le social selling, l’approche est totalement différente. La relation entre le client et la marque s’établit en tout premier lieu. En effet, c’est bien le but premier des réseaux sociaux, d’établir du lien. Ainsi sur les réseaux sociaux les marques peuvent interagir directement avec les clients sans même qu’ils aient acheté. Il en va de même pour les clients qui peuvent entrer en contact avec la marque. En ce sens, la vente prend une dimension plus humaine, plus directe et authentique. Elle agit peut-être comme une réponse parfaite entre l’impossibilité de consommer physiquement pendant la crise sanitaire et la recherche de lien social. En revanche, pour les marques il convient désormais d’assurer leur présence sans faille. Il faut mettre en place un discours avec du caractère. L’idée est de valoriser aussi bien son image, l’expérience client et la force de vente.