Logo

Logo

Le logo est la photo d’identité d’une entreprise ou d’une marque. C’est le premier élément visuel pour l’identifier, la distinguer des autres, la reconnaître. Sa façon de se présenter au monde. En ce sens, le logo d’une marque est porteur d’énormément de sens, y compris s’il se veut très sobre. Pour cause, il est le reflet du positionnement de la marque, de son standing, voire même de la relation qu’elle entend instaurer avec ses clients.

 

Le logo, reflet de la singularité de la marque

 

C’est cette unicité, cette signature propre à chaque entreprise et à chaque marque que le Cabinet LEXAN s’attache à faire ressortir dans le travail de chaque logo. Qu’il s’agisse d’un projet neuf ou d’une refonte d’identité visuelle, d’une entreprise installée ou d’une marque artisanale balbutiante, la Brigade LEXAN s’inspire de l’histoire de l’entreprise, de l’aura du fondateur, des valeurs portées au quotidien pour insuffler à son logo l’authenticité recherchée par la clientèle de l’entreprise.

 

Au cours de l’existence du Cabinet, nous avons eu l’occasion de travailler sur l’identité d’entreprises et marques très variées, passant même par de la recherche de noms et de la définition de positionnement. Ces travaux ont amené le Cabinet LEXAN à cheminer dans la grande variété de logo et d’univers graphiques. En quête des marqueurs émotionnels et des symboliques aptes à épouser au mieux les aspirations de chaque marque.

 

Des logos aux conceptions très variées

 

Tous les logos se veulent uniques, ce qui ne les empêche pas d’être regroupés dans différentes catégories, différents types de logo : emblème, signature, abstrait, monogramme, mascotte, pictogramme, mot-symbole… Le paysage des logotypes est aussi vaste qu’il existe de marques et d’intentions. En plus de se vouloir un ambassadeur fidèle de la marque, un logo peut avoir besoin de s’adapter à différentes contraintes extérieures.

 

Par exemple, LEXAN a réalisé le logo de la créatrice arcachonnaise Lise-Marie Bogreau. Dans ce cas, le logo devait refléter la patte artistique de la créatrice, ainsi qu’être brodable ou flocable sur tout support. Pour répondre à ces exigences, LEXAN a conçu une signature sous forme de monogramme. Il inspire sophistication et élégance, travaillant autour de l’alliance d’une typographie manuscrite, et d’une police d’écriture sobre moderne.

 

Tout en restant empreint d’une certaine contemporanéité, le logo s’appuie aussi sur les codes du passé, les revisitant et se les réappropriant. Il se base sur l’idée du monogramme, du jeu d’initiales qui masque le sens premier du nom de l’entreprise, autant qu’il octroie de la stature à la marque. Il est aussi parfait pour présenter un logo condensé, facile à retenir et à utiliser sur les supports de communication.

 

 

D’autres logos misent sur des éléments graphiques abstraits, particulièrement indiqués dans le service, le tertiaire, le dématérialisé. Dans ces cas-là, le logo a plus que jamais vocation à laisser une impression, plus qu’à permettre d’identifier l’activité de l’entreprise. Il est évocateur d’un positionnement. C’est notamment le challenge confié par le projet de coworking Oxytale. L’entreprise avait alors confié à LEXAN le soin de mener une recherche de nom, ainsi que de proposer des identités visuelles pour un univers pop. Elle a finalement opté pour un logo jouant sur la géométrie, un design décalé et des couleurs acidulées.

 

 

Dans cette large variété d’approches du logo, les grands classiques trouvent également toujours leur place. Les mots-symboles rappellent ainsi que la simplicité suffit aussi à faire passer un message, à assumer un positionnement. Sur ce schéma, LEXAN a notamment créé l’identité de Thymeos, consulting en hôtellerie. Pour refléter l’histoire et les passions de la fondatrice, LEXAN y a insufflé un air de Grèce et de Provence, aussi bien dans les noms proposés que dans les partis pris graphiques pour le logo et la charte graphique.

 

 

Parfois, il est également possible de dire juste avec un design des plus minimalistes. C’est le travail réalisé pour Le Chocolab, un atelier de chocolat haut de gamme. Pour répondre au standing de la marque,  le logo était souhaité sobre et luxueux. En complément, il lui fallait être facilement apposable sur les packaging, simple à lire et à retenir. LEXAN a notamment fait le choix d’une lettre argentée pour créer du reflet et du relief à la lumière sur les emballages.

 

 

D’autres marques optent pour des logos qui mixent les inspirations et s’affranchissent des codes pour créer un univers original. C’était notamment la volonté de L’Empreinte, atelier de création d’objets personnalisés. Le logo a été conçu à partir des valeurs de la fondatrice, de son histoire personnelle. Pour rendre hommage à son grand-père, l’identité visuelle de la marque se devait de “laisser une empreinte”, marquer la différence. Ainsi que d’afficher la patte artisanale et créative de l’entreprise. Ainsi, le logo se dessine au gré d’une plume teintée de mille couleurs, référence à l’artisanat d’aujourd’hui et à l’histoire d’hier.

 

 

La symbolique a souvent une place forte dans un logo. Pour faire simple, un logo s’obligeant à une certaine sobriété et clarté, les éléments graphiques utilisés doivent être pertinents et évocateurs. LEXAN a souvent eu l’occasion de travailler sur des identités graphiques porteuses de symboliques fortes. Le cabinet a notamment travaillé sur le logo de Cécile Courcoux, psychologue clinicienne et praticienne EMDR. Imprégné des symboliques positives du bien-être et de la santé mentale, le logo fond un arbre de vie, regard bienveillant et main tendue. En outre, une attention toute particulière a été portée à utiliser des couleurs et des formes douces, prenant garde d’éviter toute évocation potentiellement angoissante compte tenu des pathologies de la clientèle. Un logo soufflant un vent de légèreté et de libération.

 

 

Pour finir d’autres logos se parent de fausse modestie ou de sophistication déguisée. On retrouve ce talent surtout dans le logo pictogramme. Inspiré des icons et autres éléments graphiques à l’apparente simplicité, les logo pictogramme résultent en réalité d’un long travail de simplification des formes et de double sens. Pour ce type de logo, LEXAN a par exemple travaillé sur le logo de Shelby Institut, institut de beauté masculin. Paré d’une typographie haut de gamme, il se dote d’un élément graphique sobre, aérien, minimaliste. Lequel fonctionne aussi bien seul, qu’intégré dans le nom de la marque.

La typographie, élément phare du logo

Le choix de la typographie ou de la combinaison de polices d’écriture pour un logo n’est jamais anodin. En réalité, une typographie fait référence à tout un univers. Elle s’appuie sur des codes inconscients acquis dans l’histoire, l’art, la littérature, le cinéma…

Par exemple, une police d’écriture avec une connotation vintage ne porte pas ce sens intrinsèquement. C’est l’usage qui en a été fait qui lui donne cette sémantique. L’habitude de voir utiliser le même type de police d’écriture dans un même contexte, a une même époque, en a fait une police d’écriture renvoyant notamment au savoir-faire d’antan, à un autre art de vivre, a un style particulier. Ainsi, avec le temps, les typographies, tout comme les symboles, se dotent de surcouches de sens, qui deviennent évocatrices d’une ambiance, d’un positionnement.

C’est sur cet énorme bagage sémiologique que se base le choix des typographies dans un logo. Au-delà d’un goût personnel, elles sont porteuses d’un sens conséquent qui se doit d’être cohérent avec le positionnement de l’entreprise, ses valeurs, le message qu’elles souhaitent porter.

Chez LEXAN, nous accordons une grande importance aux choix des typographies afin qu’elles servent votre marque, votre stratégie, votre ambition. Par exemple, le logo Le Petit Chelem, média décalé sur le rugby, se base sur une typographie style universités et équipes de sport.

 

shelby référence logo lexan

 

De son côté, le logo Shelby Institut, institut pour hommes, fait écho à l’époque Art déco pour évoquer les gentlemen d’antan.

 

Client:
Date:
Catégorie:
R e v e n i r e n h a u t R e v e n i r e n h a u t